Darwin Information Typing Architecture

La Darwin Information Typing Architecture est une architecture XML dédiée à la rédaction, la production et la distribution de la documentation technique.



Catégories :

Normes et standards informatiques - Standard du web - Codage des données - XML - Format ouvert

Recherche sur Google Images :


Source image : www.tireme.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • DITA, Darwin Information. Typing Architecture. Rédaction : Pierre Attar... sujet donné, de créer la totalité des modules d'informations qui seront... contenu utilisent les tableaux OASIS Tables et une base rédactionnelle non... (source : tireme)
  • DITA (Darwin Information Typing Architecture) est un système donnant la possibilité... Pourtant, les approches de DITA et de TIM sur le contenu du méta-modèle sont particulièrement... le modèle générique de ces sujets affiche une forte superposition de la... (source : timgroup)
  • Aller au contenu principal | Aller au contenu secondaire | Aller à la recherche... Format : PDF. Sujets, Web Content Management. Description. DITA (Darwin Information Typing Architecture), by helping organizations migrate to and... (source : zdnet)

La Darwin Information Typing Architecture (acronyme : DITA, littéralement Architecture de production documentaire Darwin) est une architecture XML dédiée à la rédaction, la production et la distribution de la documentation technique.

Le nom de ce dispositif s'explique comme il suit :

DITA sert à scinder le contenu en petits sujets autonomes pouvant être exploités dans plusieurs formats. L'extensibilité de DITA permet aux organisations de définir des structures d'information spécifiques tout en continuant à utiliser leurs outils standards de manière à interagir avec. La capacité à définir des architectures documentaires spécifiques orientées entreprise ou même orientées groupe autorise DITA de réutiliser le contenu et de diminuer les informations redondantes.

DITA détermine un certain nombre de sujets types, tels que Tâche, Concept et Référence. Pour DITA, un sujet Tâche comprend la procédure à mener pour accomplir une tâche. Il liste une série d'étapes que l'utilisateur doit suivre pour parvenir au résultat attendu. Un sujet de type Concept est plus objectif. Il contient des définitions, des règles et des guides. Un sujet Référence sert à décrire des lignes de commandes, de la syntaxe, des instructions ou codes, de compiler une terminologie sous forme de glossaire ou de créer tout autre type de matériau de référence détaillé et factuel. A l'origine, l'architecture DITA, sa DTD et son schéma XML ont été développés par IBM. Elle se base sur DocBook dont elle semble être un fork.

Depuis le 1er juin 2005, DITA fait partie des standards OASIS[1].

Fonctionnalités

DITA encourage la rédaction du contenu sous forme de sujets modulaires, à l'opposé des longs fichiers orientés livre/ouvrage (par exemple DocBook). Les fragments de contenu liés aux sujets (ou, moins fréquemment, les sujets eux-mêmes) peuvent être réutilisés par le biais des références contenu (content references). Le texte conditionnel autorise le filtrage ou le contenu nominal selon des attributs types tels que : le public, la plate-forme, le produit, etc. Les métadonnées étendues favorisent la recherche de sujets.

Les éléments types et la structure des sujets DITA sont semblables aux langages de programmation populaires tels que HTML. A titre d'exemple, une liste numérotée ou à puces peut être directement importée du HTML vers la DITA. DITA permet l'ajout des nouveaux éléments, à travers la spécialisation des éléments de base. Par le biais de la spécialisation, la DITA peut moduler et combiner de nouveaux sujets types et éléments types, selon les besoins des compagnies et industries.

Création du contenu

Créer du contenu avec la DITA consiste à écrire des sujets et des cartes (topics et maps). Une carte contient des liens vers des sujets, organisés sous forme de séquences qui apparaîtront sur les documents finaux. Un carte DITA définit la table des matières des distributions (PDF, HTML, Java Help, etc. ) et peuvent spécifier quels sujets sont liés entre eux. Les fichiers DITA (cartes et sujets) sont des fichiers XML. Chaque image, fichier vidéo, et tout autre fichier devant apparaître en sortie sont intégrés via Référence. N'importe quel éditeur XML est parfois utilisé pour écrire du contenu DITA, excepté les éditeurs qui ne supportent qu'un éventail limité de schémas XML (par exemple certains éditeurs XHTML).

Publication du contenu

DITA gère de bout en bout la production du contenu documentaire. En plus de préciser quels éléments, attributs et règles font partie du langage DITA, la spécification DITA inclut les règles d'impression du contenu, de génération HTML, d'aide en ligne, et d'exports vers d'autres formats. A titre d'exemple, la spécification indique que si l'attribut conref de l'élément A contient une cible menant à l'élément B, le contenu de l'élément B sera affiché au sein de l'élément A. Les solutions de publications conformes à la DITA, connus sous le nom de processeur DITA, supportent l'attribut conref et se comportent avec tel que détaillé plus haut. Des règles existent aussi pour intégrer des contenus riches tels que le texte conditionnel, les marqueurs d'index, les liens sujet à sujet.

Quand la DITA est devenue un standard XML public en 2001, IBM a aussi conçu le premier processeur conforme DITA : le DITA Open Toolkit. Cette boîte à outils permet d'exporter le contenu produit avec la DITA en différents formats tels que PDF, HTML, et HTML compilé (CHM, MCH, HLP). Des extensions autorisent la DITA Open Toolkit de personnaliser les formats des exports. Les types de fichiers valides supportés sont :

La plupart des utilisateurs de la DITA utilisent en l'état l'Open Toolkit et ses outils de publication et de gestion de contenu de la DITA sont intégrés au processus de documentation de nombreuses entreprises.
Le DITA Open Toolkit est un projet open-source particulièrement actif soutenu par plusieurs grandes sociétés qui contribuent directement à son développement (IBM, Adobe Systems, Astoria, OASIS, COMTech, etc. ).

Liens externes

Notes et références

  1. OASIS Darwin Information Typing Architecture (DITA) TC

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Darwin_Information_Typing_Architecture.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu