Document Object Model

Le Document Object Model est une recommandation du W3C qui décrit une interface indépendante de tout langage de programmation...



Catégories :

XML - Standard du web

Recherche sur Google Images :


Source image : www.xml.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Le terme «DOM» a deux significations : un ensemble d'API utilisant un modèle en arbre ou un certain modèle en arbre. (source : teluq.uqam)

Le Document Object Model (ou DOM) est une recommandation du W3C qui décrit une interface indépendante de tout langage de programmation et de toute plate-forme, permettant à des programmes informatiques ainsi qu'à des d'accéder ou de mettre à jour le contenu, la structure ou le style de documents. Le document peut ensuite être traité et les résultats de ces traitements peuvent être réincorporés dans le document tel qu'il sera présenté.

Évolution du DOM au sein des navigateurs web

Avant sa standardisation par le W3C, chaque navigateur web disposait de son propre Document Object Model. Si le langage de base conçu pour manipuler les documents web a vite été standardisé autour de, il n'en a pas été de même pour la série précise de fonctions à utiliser et la manière de parcourir le document. A titre d'exemple, quand Netscape Navigator préconisait de parcourir un tableau indexé appelé document. layers[], Internet Explorer l'appelait plutôt document. all[], et ainsi de suite. En pratique, cela obligeait à écrire (au moins) deux versions de chaque morceau de script si on voulait rendre son site accessible au plus grand nombre.

La standardisation de ces techniques s'est faite en plusieurs étapes, lesquelles étendent chaque fois les possibilités précédentes sans jamais les remettre en cause.

DOM 1

La première est le DOM Level 1 publié en 1998 (le niveau 0 étant reconnu comme l'implémentation de base figurant dans Netscape Navigator 2.0), où le W3C a défini une manière précise de représenter un document (en particulier un document XML) sous la forme d'un arbre. Chaque élément généré à partir du balisage comme, dans le cas de HTML, un paragraphe, un titre ou un bouton de formulaire, y forme un nœud. Est aussi définie une série de fonctions servant à se déplacer dans cet arbre, d'y ajouter, modifier ou supprimer des éléments. En plus des fonctions génériques applicables à tout document structuré, des fonctions spécifiques ont été définies pour les documents HTML, donnant la possibilité par exemple la gestion des formulaires. Le DOM Level 1 a été disponible dans sa plus grande partie dès les premières versions d'Internet Explorer 5 et de Netscape 6.

DOM 2

La seconde étape est le DOM Level 2 (publié en 2000), désormais constitué de six parties (en plus de Core et HTML, on trouvera Events, Style, View et Traversal and Range). Dans les évolutions de la brique de base (Core), on notera la possibilité d'identifier plus rapidement un nœud ou un groupe de nœuds au sein du document. Ainsi, pour obtenir un élément spécifique on ne le recherchera plus dans un tableau comme dans les DOM propriétaires qui ont précédé, mais on appellera la fonction getElementById () .

DOM 3

Enfin le troisième niveau a été publié au printemps 2004. Le groupe officiel de travail a aujourd´hui arrêté le développement du DOM.

Aspects techniques

DOM sert à construire une arborescence de la structure d'un document et de ses éléments. Il est par conséquent préférable de parcourir et de mémoriser l'intégralité du document avant de pouvoir effectuer les traitements voulus. Pour cette raison, les programmes utilisant DOM ont fréquemment une empreinte mémoire volumineuse en cours de traitement. À l'inverse, à partir d'un arbre DOM donné, il est envisageable de générer des documents dans le langage de balisage voulu, qui pourront à leur tour être manipulés par l'interface DOM.

DOM est utilisé pour pouvoir modifier aisément des documents XML ou accéder au contenu des pages web. Dans les cas ne nécessitant pas de manipuler les documents XML, mais juste de les lire, la méthode SAX peut aussi être choisie car elle traite les éléments de façon successive sans charger le document en mémoire. Elle s'impose lorsque la taille du document excède la capacité de la mémoire.

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Document_Object_Model.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu