XMLHttpRequest

XMLHttpRequest est un objet ActiveX ou qui permet d'obtenir des données au format XML, JSON, mais également HTML, ou encore texte simple avec requêtes HTTP.



Catégories :

HTTP - Standard du Web - AJAX - JavaScript - Microsoft

Recherche sur Google Images :


Source image : janpolontheweb.free.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • XMLHttpRequest est un objet JavaScript qui a été créé par Microsoft et .... onglets ou fenêtres peut provoquer un blocage du navigateur de sorte que la... (source : developer.mozilla)
  • Présentation : L'objet XmlHttpRequest est accéssible avec différents navigateur récents de cette façon : var XHR = new XMLHttpRequest () ;... (source : graphiks)
  • XMLHttpRequest est un objet Javascript que les développeurs web peuvent utiliser dans leur... sans passer par le chargement d'une page dans le navigateur.... (source : genezys)

XMLHttpRequest est un objet ActiveX ou qui permet d'obtenir des données au format XML, JSON, mais également HTML, ou encore texte simple avec requêtes HTTP.

On explique le succès récent de l'objet et la particulièrement grande utilisation qui en est faite aujourd'hui (quelquefois au détriment de l'accessibilité d'un site) par la simple création du nom.

Historique

XMLHttpRequest a en premier lieu été développé par Microsoft, comme objet ActiveX, pour Internet Explorer 5.0. (septembre 1998). Il a ensuite été repris et implémenté successivement sous Mozilla 1.0 (mai 2002), Safari 1.2 (février 2004), Konqueror 3.4 (mars 2005) et dernièrement Opera 8.0 (avril 2005).

À cause de ces implémentations plutôt récentes, l'objet n'est pas supporté par les navigateurs dits de «vieille génération».

En avril 2006, il a été proposé pour devenir une recommandation[1] du W3C.

L'utilisation de XMLHttpRequest nécessite l'utilisation du langage javascript.

Les navigateurs l'implémentent de différentes façons : ActiveX pour Internet Explorer, objet pour les autres. La création de l'objet se fait par conséquent différemment selon le navigateur. Qui plus est , pour créer l'ActiveX sous Internet Explorer, il est envisageable de tester plusieurs versions. Cependant, après la création de l'objet, les méthodes et attributs sont les mêmes pour l'ensemble des navigateurs.

Microsoft a été le premier à incorporer (septembre 1998) des fonctionnalités XMLHttp dans son navigateur Internet Explorer (5 à 7) sous forme d'un ActiveX (ie < 7 ) sous le nom MSXML. Les développeurs du projet mozilla ont alors implémenté leur version de XMLHTTP sous le nom XMLHttpRequest dans la version Mozilla 1.0 (mai 2002). D'autres navigateurs implémenteront XMLHttp : Safari 1.2 (février 2004), Konqueror 3.4 (mars 2005), Opera 8.0 (avril 2005), icab 3.0b352.

Le World Wide Web Consortium essaie dans ce cas de standariser les API en publiant les spécifications de l'API dans sa version 1 sous le nom XMLHttpRequest le 15 avril 2007 et version 2 le 25 février 2008. Ainsi plusieurs implémentations de XMLHttpRequest existent. Pour supporter toutes ces versions une API javascript (AJAX) de haut niveau sert à faire abstraction des différentes implémentations et versions de XMLHttpRequest .

La norme XMLHttpRequest aura un successeur, HMLHttpRequest Level 2 et on envisage de la compléter par l'utilisation d'autres technologies :

Avantages et inconvénients

L'avantage principal est dans le côté asynchrone. La page entière ne doit plus être rechargée en totalité quand une partie doit changer ce qui entraîne un gain de temps et une meilleure interaction avec le serveur et par conséquent le client.

Les inconvénients résident dans le fait que

Le contenu dynamique affiché par l'utilisation de javascript explique pourquoi le navigateur ne peut pas avoir le même comportement qu'une page html chargée dans sa totalité (enregistrement des liens, marque page, bouton retour).

D'autres différences existent :

Récursivité

La récursivité n'est pas assurée. Ainsi du code javascript présent dans la page chargée via XMLHttpRequest ne sera pas exécuté.

Il faut extraire le code javascript depuis la page mère pour l'exécuter.

Le code suivant exécute le javascript présent entre des balises dans la page fille, après l'avoir chargé comme décrit auparavant :

Références
  1. L'objet XMLHttpRequest en français, ou (en) [1]

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/XMLHttpRequest.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu